Prendre le temps de remercier ses clients et ses spectateurs

Désolé d’avoir négligé ce blogue au cours des derniers temps. J’étais occupé à offrir des ateliers et à préparer des stratégies de développement de public pour des clients. 

Un jeune chef d’orchestre américain explique qu’il a pu accroître son auditoire en expédiant des courriels de remerciement aux nouvelles personnes qui assistaient aux concerts de son orchestre universitaire. Il a procédé de la façon suivante : 

  • Il a d’abord distribué des billets gratuits à des personnes pour qu’elles assistent à une performance de l’orchestre. Si elles acceptaient, elles devaient lui fournir leurs adresses courriels ;
  • Une fois le concert terminé, il leur a envoyé un courriel de remerciement contenant les éléments suivants : des remerciements pour leur participation au succès de la soirée ; un paragraphe sur la raison d’être de l’orchestre ; une invitation au public de lui faire part de ses commentaires à l’égard du concert. Pour leur faciliter la tâche, le chef d’orechestre leur a adressé les questions suivantes : comment avez-vous entendu parler de notre concert ? ; avez-vous pu obtenir des billets facilement  ? ; quelles informations aimeriez-vous recevoir avant un concert ? ; l’information disponible dans le programme de soirée vous a-t-elle été utile ? ; avez-vous aimé notre prestation ?
  • Il a conclu son courriel en faisant la promotion du prochain concert.

Ces suivis après-spectacles sont de plus en plus populaires. Les organismes artistiques et culturels imitent ainsi le secteur privé qui fait appel à cette approche pour cultiver des liens avec ses clients au-delà d’un achat. L’exercice a pour but, évidemment, d’instaurer des échanges continus entre le producteur ou le diffuseur et le public, ainsi que d’assurer la loyauté des consommatrices et des consommateurs. 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Denis Bertrand

 

Articles pertinents

Écrivez votre commentaire