Recrutez des ambassadrices et des ambassadeurs pour joindre de nouveaux publics

Le 1er mars 2013

Inspiré par ce commentaire portant sur l’état des rapports entre le mode de l’opéra et ses publics, je vous propose une réflexion sur le rôle que peuvent jouer vos consommateurs, clients ou spectateurs les plus fidèles pour vous aider à joindre de nouveaux publics. 

J’ai déjà parlé, ici et , du recours à des ambassadrices et à des ambassadeurs pour promouvoir votre organisme, votre entreprise ou vos produits (programmation, livres, événements, etc.) auprès des personnes peu familières avec vos activités. C’est un rôle que j’ai souvent attribué aux membres de conseils d’administration (CA) ou à des groupes (les jeunes, par exemple) pour joindre des publics particuliers. Ces suggestions sont toujours valables. Par contre, j’ai peu parlé des approches que ces ambassadrices ou ces ambassadeurs devraient adopter. Alors voici :

  • Recrutez vos ambassadrices et vos ambassadeurs parmi vos plus fidèles adeptes. Vous connaissez ces personnes. Elles sont présentes à presque tous vos événements, ne cessent de vous encenser et vous versent même des dons. Elles vous comprennent, vous apprécient et s’identifient à vous. Elles sont tout indiquées pour vous représenter, avec votre aide, auprès de clients potentiels.
  • Elles devraient être investies de la mission suivante : parler en leurs propres mots des expériences qu’elles ont vécues ou des choses qu’elles ont apprises en vous côtoyant, du plaisir qu’elles éprouvent en assistant à vos activités ou en consommant vos produits, de leur appréciation de votre travail. Leur objectif : créer un intérêt auprès de leurs interlocutrices et de leurs interlocuteurs pour votre orgaisme, votre entreprise et vos produits.  
  • Identifiez avec elles des personnes ou des groupes qu’elles se sentiraient à l’aise de rencontrer seules ou en votre compagnie pour les introduire à qui vous êtes et à ce que vous faites. Vos ambassadrices et vos ambassadeurs devraient partager certains intérêts ou certaines caractéristiques de ces publics cibles. 
  • Encouragez-les à s’exprimer franchement et directement avec leurs interlocutrices et leurs interlocuteurs. Fournissez-leur certains renseignements de base (peut-être un document imprimé à distribuer) pour répondre aux questions qui risquent de leur être adressées fréquemment.    
  • Si vous accompagnez vos ambassadrices et vos ambassadeurs, faites preuve de transparence. N’hésitez pas, par exemple, à parler des raisons qui justifient les coûts de vos billets ou de vos produits (surtout s’ils sont plus élevés que ceux de vos concurrents), du milieu dans lequel vous œuvrez, de vos défis, de vos succès, de votre rayonnement, etc. Humanisez-vous. Établissez des rapports avec ces personnes et ces groupes en mettant l’accent sur vos similitudes plutôt que vos différences. 
  • Récompensez vos ambassadrices et vos ambassadeurs pour leurs efforts. Une petite célébration de leurs succès serait la bienvenue. 

Cette approche de développement de publics est peu dispendieuse, mais elle nécessite de l’organisation et du temps. L’accompagnement de vos ambassadrices et de vos ambassadeurs est une responsabilité qui peut être partagée avec les membres de votre équipe et de votre CA. Le rayonnement d’une telle approche peut sembler limité au premier abord, mais c’est en tissant des liens directement avec vos publics cibles que vous les convaincrez qu’ils trouveront chaussure à leur pied chez vous. 

denis-bertrand-21-decembre-2011-12_cropped

 

 

 

 

 

 

Denis J. Bertrand

 

Articles pertinents

Écrivez votre commentaire