La Génération Y privilégie l’authenticité avant de s’engager

Le 21 juillet 2014

J’ai déjà écrit quelques billets sur les approches à adopter pour joindre les membres de la Génération Y, soit ces jeunes personnes nées entre 1981 et 2001 (inscrivez « Génération Y » dans l’engin de recherche intégré à ce blogue et vous les trouverez facilement). Voici qu’une nouvelle recherche, exécutée pour les besoins d’une conférence tenue aux États-Unis en juin dernier qui portait justement sur les aspirations de cette cohorte de consommateurs, vient confirmer des constats faits ailleurs.

  • Les membres de la Génération Y sont prêts à soutenir des causes qui touchent directement des individus plutôt que des institutions.
  • Ils sont influencés par les décisions et les comportements de leurs pairs, y compris lorsqu’il est question d’assister à un événement.
  • Pour eux, l’argent, le temps ou les autres ressources qu’ils peuvent investir dans une cause s’équivalent.
  • Ils se rallient à des causes capables de raconter des histoires intéressantes à propos de leurs succès et des personnes qui y ont contribué.
  • Ils recherchent l’authenticité en matière de communication. Ne leur servez pas le verbiage que vous utilisez dans vos communiqués de presse. Racontez-leur plutôt des récits à dimension humaine.
  • Ils croient que la technologie peut changer une communauté.
  • Ils ne font pas de distinction entre le travail, les loisirs et les engagements familiaux. Ces éléments forment un tout qui les définissent.

Quels enseignements les organismes artistiques et sportifs peuvent-ils tirer de ces constats ?

  • La Génération Y est prête à s’engager à condition que vous lui parliez honnêtement de l’impact de votre travail sur des individus, sur votre communauté.
  • Ayez recours à des membres de ce groupe pour en joindre d’autres.
  • Ne parlez pas autant de votre organisme, de son histoire et de son fonctionnement que des gens qui y travaillent ou des personnes dont les vies ont été marquées par vos réalisations.
  • Ce sont des créatures sociales. Offrez-leur des expériences sociales liées à vos activités.

Avez-vous d’autres suggestions à partager pour joindre cette clientèle?

denis-bertrand-21-decembre-2011-12_cropped3

Denis J. Bertrand

 

Articles pertinents