Retour sur le Forum Jeunes et culture de la région de Québec (4 de 4)

Le 16 décembre 2014

Pour accéder aux billets précédents sur ce sujet, cliquez sur les liens suivants:

Passons maintenant à quelques pratiques exemplaires internationales en création de rapports entre les jeunes et la culture:

  • Le MacPhail Center for Music, aux États-Unis, a créé un comité consultatif jeunesse composé de 12 adolescents âgés de 13 à 18 ans. Ils ont chacun un mandat d’un an. Ils ont pour mission de rejoindre les jeunes et de leur donner le goût de s’inscrire à des cours de musique au Centre. De plus, ils en évaluent les programmes, formulent des recommandations, participent à la conception du matériel promotionnel destiné à la clientèle qu’ils représentent et se penchent sur d’autres dossiers pertinents. Les jeunes intéressés à siéger au comité doivent soumettre leurs candidatures. Ils sont choisis par le personnel du Centre. Il n’est pas nécessaire que les jeunes candidats fréquentent les lieux. En retour, ils doivent partciper à une rencontre mensuelle du comité. Ils reçoivent un dédommagement de 15 $ par réunion.
  • Des jeunes associés au Bonnefantenmuseum, de Mastricht aux Pays-Bas, organise la marathon muséal M2LIVE destiné aux 12 à 25 ans. Ils participent à toutes les étapes de cet événement qui s’étend sur deux jours et qui comprend des performances de jeunes artistes, des fins de soirée dansantes, la projection de films réalisés par des étudiants, des visites guidées du musée et des classes de maîtres avec des artistes. Les jeunes en font la promotion bouche à oreille. Résultat : quelque 5 000 d’entre eux participent annuellement au M2LIVE.
  • L’Europe propose quelques programmes de recrutement et de fidélisation de jeunes clientèles pour les arts, tels que la Carte Jeunes Européenne, le Bono Cultural et la KulturPass. Ces initiatives s’adressent bien souvent à des clientèles qui vivent dans une certaine précarité financière. Les organismes culturels participants leur offrent des entrées gratuites ou à peu de frais. Les personnes qui adhèrent à ces programmes doivent bien souvent réserver leurs places à l’avance.

Alors, que doit-on retenir des pratiques exemplaires locales et internationales qui ont été présentées lors du Forum Jeunes et culture organisé par le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, le 3 décembre dernier ?

  • Tout organisme culturel qui veut rejoindre ou desservir les jeunes doit d’abord bien connaître cette clientèle.
  • Il a tout intérêt à consulter directement des représentantes et des représentants des groupes d’âge visés.
  • Il serait préférable pour lui d’impliquer des jeunes dans la conception, la promotion et de la livraison des activités qui leur sont destinées.

Quelles autres leçons retenez-vous de ces quatre derniers billets sur les jeunes et la culture ?

denis-bertrand-21-decembre-2011-12_cropped

Denis J. Bertrand

Tags: , , ,  

Articles pertinents